Le sort des juridictions de droit commun face à la loi du 16 juillet 2012 sur le tribunal criminel spécial en matière de détournement des biens publics au Cameroun - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

Le sort des juridictions de droit commun face à la loi du 16 juillet 2012 sur le tribunal criminel spécial en matière de détournement des biens publics au Cameroun

(1)
1
Camille Ripert Tchotchou Petche Kamga
  • Function : Author
  • PersonId : 965074

Abstract

Cet article s'interroge sur l'avenir des juridictions pénales de droit commun depuis la publication de la loi du 16 juillet 2012 sur le tribunal criminel spécial en matière de détournement des biens publics au Cameroun. Il en ressort que ces juridictions ont été évincées des affaires de détournement des biens publics d'au moins 50 millions de F CFA. Mais en ce qui concerne les affaires de détournement en deçà de 50 millions, elles restent compétentes. Sur le champ de la procédure et en matière de détournement des biens publics en deçà de 50 millions, les juridictions pénales de droit commun doivent désormais s'arrimer à la procédure de la loi du 16 juillet 2012 sur le tribunal criminel spécial, car elle est rapide, efficace et permet la possibilité d'arrêt des poursuites après restitution du corps du délit.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article sur le Tribunal spécial, camille Tchotchou petche k.pdf (317.63 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01132735 , version 1 (17-03-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01132735 , version 1

Cite

Camille Ripert Tchotchou Petche Kamga. Le sort des juridictions de droit commun face à la loi du 16 juillet 2012 sur le tribunal criminel spécial en matière de détournement des biens publics au Cameroun. 2013. ⟨hal-01132735⟩

Collections

AFRIQ
148 View
907 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More