Structural and magnetic characterization of Misajé granitic pluton (NW Cameroon) - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2016

Structural and magnetic characterization of Misajé granitic pluton (NW Cameroon)

Caractérisation structurale et magnétique du pluton granitique de Misajé (Nord-Ouest Cameroun)

(1)
1
Eric Martial Fozing
  • Function : Author
  • PersonId : 990619

Abstract

The objective of this study was to map the Misajé pluton based on the magnetic susceptibility, petrographic, geochemical and structural (classic) data in order to integrate it in the tectonic evolution of the Central African Fold Belt. It appears at the end of this work that, the Misajé granitic pluton, elongated NNE-SSW is located in the westhern domain of the Pan-African Belt in Cameroon. It was emplaced around 569-560 Ma in the ante-Pan-African basement rocks, composed of biotite hornblende migmatite and amphibolites reactivated in the Pan-African. It (Misajé granitic pluton) consists of biotite hornblende granite, biotite granite, granodiorite and leucocratic granite, differenciated by fractional crystallization. The study area has recorded three deformation phases. The D1 phase, characterized by an E-W foliation in the basement rocks, has been progressively transposed by dominant D2 phase, observed in the basement rocks, biotite hornblende granite and biotite granite. This D2 phase, orientated NE-SW to N-S is dated between 569 ± 12 Ma in the biotite hornblende granite and 560 ± 9 Ma in the biotite granite. The D3, dated at 532 ± 35 Ma is observed in the biotite hornblende orthogneiss. It is characterized by dextral strike-slip with a non-coaxial deformation, which permit (1) the development of the N-S structures and dextral shear movement, (2) the emplacement of leucocratic granite. The microstructural study shows that, in the Misajé pluton, the deformation started during the magmatic state and followed up till the mylonitic state. The rocks of the Misajé granitic pluton are dominated by paramagnetic behavior (54 % of stations). The presence of ferromagnetic minerals reveals that the carriers of the susceptibility are mainly dominated by magnetite that can be euhedral or anhedral. The T Jelinek factor shows that the dominant strain ellipsoids are plano-linear, nevertheless, 80 % of stations have P values less than 1.2, suggesting that, the emplacement of the Misajé pluton is dominated by magmatic flowing. This magmatic flow induced a flattening on the edge of the massif. The domiance of the dynamic flow in the emplacement of the Misajé pluton, the presence of flat minerals edging the pluton, the presence of preferred orientation of feldspar megacrysts, the presence of a discrete NE- SW shear zone in biotite granite and the magnetic structures (foliation and lineation) suggest a syn-kinematic dome emplacement in a NNE-SSW. These structures are parallel to the major regional structures described in Mayo Nolti and Godé Gormaya Shear Zone (MNSZ and GGSZ) and folds developed during the extensional collapse of western Gondwana, as described in eastern Nigeria and NE Brazil.
L’objectif de cette étude était d’établir à partir des données de susceptibilité magnétique, de pétrographie, de géochimie et de structurale (classique), une cartographie des formations du pluton de Misajé afin de l’intégrer dans l’évolution de la Chaîne Panafricaine d’Afrique Centrale (CPAC). A l’issu de ce travail, nous retiendrons que le pluton de Misajé, allongé NNE-SSW est situé dans le domaine Ouest de la CPAC au Cameroun. Ce pluton s’est mis en place par injections successives autour de 569-560 Ma dans un socle anté panafricain constitué de migmatite à biotite et amphibole et d’amphibolites, réactivé au Pan-Africain. Quatre ensembles pétrographiques mis en place par cristallisation fractionnée le composent : la granodiorite, le granite à biotite et amphibole, le granite à biotite et le granite leucocrate. La région de Misajé est affectée par trois phases de déformations. La phase D1, caractérisée par une foliation E-W, observée dans l’encaissant a été progressivement transposée par la phase D2 simultanément observée dans l’encaissant, dans le granite à biotite et amphibole et dans le granite à biotite. Cette phase D2, orientée NE-SW à N-S est datée entre 569 ± 12 Ma dans le granite à biotite et amphibole et 560 ± 9 Ma Ma dans le granite à biotite. La phase D3, datée à 532 ± 35 Ma est décrite dans les orthogneiss à biotite et amphibole comme étant la phase de mylonitisation du granite à biotite et amphibole qui se transforme en orthogneiss à biotite et amphibole. Elle est caractérisée par un mécanisme de déformation ductile au cours duquel une déformation non-coaxiale a permis (1) le développement des structures N-S et une déformation par cisaillement dextre et (2) la mise en place du granite leucocrate. L’étude microstructurale permet d’envisager pour le pluton de Misajé une déformation continue (du stade magmatique au stade mylonitique) au cours de sa mise en place. Les roches du pluton granitique de Misajé sont à dominance paramagnétique (54 % de stations). La contribution ferromagnétique existante révèle que les minéraux porteurs de la susceptibilité sont dominés par la magnétite qui peut être automorphe ou xénomorphe. Le facteur T de Jelinek montre que les ellipsoïdes de déformation dominants sont plano-linéaires, cependant, 80 % de stations ont des valeurs de P < 1,2 ; indiquant une mise en place dominée par l’écoulement dynamique. Cet écoulement magmatique a induit un aplatissement en bordure du massif. La domination de l’écoulement magmatique dans la mise en place du pluton de Misajé, la présence des minéraux aplatis en bordure du pluton, la présence des mégacristaux de feldspath orientés, la présence d’un couloir de cisaillement discret NE-SW idenfié par la méthode d’ASM dans le granite à biotite et les structures (foliation et linéation) magnétiques, permettent d’envisager pour le massif de Misajé une mise en place syn-cinématique en coupoles ou dômes dans un continuum cinématique NNE-SSW, parallèlement aux grandes structures régionales (Cisaillement de Mayo Nolti et le Cisaillement de Godé-Gormaya) et aux chaînes plissées développées lors de l’assemblage du Gondwana Ouest, telle que décrite à l’Est du Nigéria et au NE du Brésil.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse Doctorat Fozing 2016 .pdf (18.59 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01382080 , version 1 (15-10-2016)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01382080 , version 1

Cite

Eric Martial Fozing. Caractérisation structurale et magnétique du pluton granitique de Misajé (Nord-Ouest Cameroun) . Sciences de l'environnement. Université de Dschang-Cameroun, 2016. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01382080⟩

Collections

AFRIQ
75 View
76 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More