Peut-on parler d’un français ivoirien de l’élite? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2011

Peut-on parler d’un français ivoirien de l’élite?

(1, 2)
1
2

Abstract

Ces élites de la politique, du système éducatif, de la presse, de la littérature produisent une langue française qui a un rôle de modèle dans un pays où l’exposition à la norme hexagonale du français est devenue rare. Nous avons jusqu’ici soutenu qu’il n’existe pas une variante acrolectale du français en Côte d’Ivoire qui constituerait un signe social d’une petite classe privilégiée. Les études sociolinguistiques montrent que le « français ivoirien » est utilisé à tous les niveaux de la société et en toutes situations hors du contexte académique. Des analyses syntaxiques attestent que des traits structuraux sont récurrents à tous les niveaux de langues, des analyses phonologiques illustrent aussi une certaine homogénéité du système phonologique du français en Côte d’Ivoire.

Keywords

Not file

Dates and versions

hal-01827158 , version 1 (01-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01827158 , version 1

Cite

Béatrice Akissi Boutin. Peut-on parler d’un français ivoirien de l’élite?. Omer Massoumou. L’élite en Afrique subsaharienne et la langue française. Pratiques et représentations, L’Harmattan, pp.49-58, 2011. ⟨hal-01827158⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More